Vus en juin…

edge_of_tomorrow_ver5Edge of Tomorrow : J’ai du mal à croire que j’ai autant apprécié un film avec Tom Cruise. Le concept était vraiment bon. Je ne parle pas seulement de remonter le temps grâce à la mort, mais aussi des monstres, ces « mimics » que je trouve très original. Bon, j’avoue, on sent bien l’inspiration japonaise là-dedans. All You Need Is Kill est un roman japonais qui a été adapté en manga avant que ce film ne sorte (si ça vous intéresse, dessin du mangaka qui a dessiné Death Note, donc oui, ça vaut le coup). Ensuite, le but de sauver le monde, ça me laisse ni chaud ni froid, mais il faut dire que l’héroïsme voire l’anti héroïsme de départ du personnage de Cruise est assez drôle. Emily Blunt est super canon :’O, j’ai pu lire sur Twitter quelqu’un qui disait qu’elle aurait fait une excellente Black Widow, et même si je n’y avais jamais pensé, je dois y adhérer. L’action est bien faite, ce n’est pas de la super technologie, mais juste accessible dans notre monde actuel. C’est ce qui fait la force du film aussi, l’anticipation, mais pas trop. Alors oui, c’est un blockbuster, mais purée, pour une fois qu’on n’a pas des explosions de partout ! Bien sûr, il y en a, mais le côté science-fiction est très bien amené. On n’est pas lassé, et même s’il s’agit de la répétition de la même journée/période de temps, c’est bien agencé pour qu’on ne s’ennuie pas avec un montage vraiment réussi. Juste la fin qui est assez décevante… On n’est plus au début des années 2000, on a le droit de ne pas faire un happy ending.

other_woman_ver2The Other Woman : Ce que j’ai le plus aimé là-dedans, c’est Nikolaj Coster-Waldau. Il est à des lieues de Jaime Lannister et punaise, il n’a pas peur du ridicule. A un moment, j’ai presque espéré qu’il dise « I always pay my debts » ou un « The things I do for love » pour un petit clin d’œil aux fans de Game of Thrones x’D. Sinon, en soi, petite comédie assez sympathique, un peu lourde mais pas trop en-dessous de la ceinture, des actrices qui ont vraiment l’air de s’éclater et qui forment un bel ensemble. C’est très souvent des comiques de situations, les dialogues ne sont pas très fins, mais ça fait un peu sourire mais c’est surtout dans l’ère du temps. Disons que clairement, ça aurait pu être pire. Ce qui sauve un peu les meubles, c’est la storyline de Leslie Mann. Elle réussit à transmettre pas mal d’émotions en femme trompée. Et pareil, elle est à l’aise dans ses mouvements, même quand elle en fait trop ça ne fait pas surjoué comme Cameron Diaz, mais plutôt burlesque :’D. Et dire que c’est le réalisateur de N’oublie jamais

maleficentMaleficient : Comme je m’attendais à pire, j’ai été agréablement surprise ! Angelina Beurk s’en sort pas mal dans ce rôle qui est un peu du sur-mesure. L’image est très loin d’être moche, que ce soit la forêt, les animaux, les transformations, les décors, c’est vraiment pas mal. Encore très sombre par moment, et encore trop « animation » pour ce qui est des fonds verts, mais ça s’améliore. L’humour aussi est plutôt bien amené. La petite Fanning fait toujours aussi innocente, j’ai l’impression de revoir Twixt quelque part x’D. Avec quelques années de plus. Elle a une douceur que j’apprécie, elle me fait penser à Mia Wasikowska en plus « vivante »… c’est le mot je crois, parfois, j’ai l’impression que Wasikowska va s’effondrer tellement elle est calme. Mis à part ça, encore une fin qui laisse à désirer… Le girl power est vraiment devenu trop à la mode en ce moment. On a bien compris que les princesses n’ont plus besoin de princes charmants, mais bon, ça devient trop facile.

palo_alto_ver2Palo Alto : Je suis très mitigée. En même temps, j’ai bien aimé l’ambiance et les remises en question qui se dégagent du film, mais en même temps, James Franco me révolte (dire que c’est lui qui a écrit le recueil de nouvelles à l’origine du film…). Je trouve fascinant cette idée que dans les petites villes/communautés d’Amérique on puisse être aussi paumés. C’est encore différent de la campagne française où même si t’es bien planqué, en faisant une heure de route tu peux trouver une grande ville. Je pense que c’est différent aux Etats-Unis. Ces jeunes sont piégés dans leur environnement, ils essaient de s’y échapper mais ils reviennent dans le cercle vicieux malgré eux. Emma Roberts peut être typecastée dans ce genre de rôles (de paumées, que ce soit jeune fille modèle ou petite rebelle), ça ne me dérange pas, c’est mieux que son rôle d’American Horror Story en tout cas. Révélation de l’autre petit jeune O_O, c’est le futur Michael Pitt je pense. C’est le fils de Val Kilmer, Jack de son prénom, mais il ne ressemble pas du tout à son père quoi O_O. Bref, c’était un peu dépressif, mais je pense qu’il y a l’aspect artistique des Coppola… en bien et en mal.

sous-les-jupes-des-filles-afficheSous les jupes des filles : Paradoxalement, la réalisatrice/scénariste/actrice est celle qui m’a le moins convaincue. Je l’ai trouvée trop vulgaire, trop en train de réciter son texte, une mauvaise actrice quoi. Les comédies françaises ont la cote chez moi, et du coup, avec toutes ces actrices, je me suis laissée tenter. Y a du bon et du très mauvais. L’ensemble est trop grossier, ils ont voulu faire de l’humour à la Girls en prétendant que rien n’est tabou, mais oui, il reste toutefois la bienséance. Beaucoup de cris pour rien. Mais dans tout le lot des actrices, j’ai été agréablement surprise (notamment par la petite Alice Belaïdi que je ne connaissais pas du tout), Vanessa Paradis est géniale, Sylvie Testud et Audrey Fleurot sont absolument nickel dans leurs clichés, Julie Ferrier délivre une performance digne du stand-up américain. Malheureusement, l’ensemble manque de piquant et d’intelligence mais ça reste un film à tiroirsacceptable…

Et un mot sur The Rover. Je n’ai pas compris l’intérêt de ce film.

Publicités

Et bientôt au ciné…

Titre : Boyhood (sortie : prochainement haha.)

De : Richard Linklater

Avec : Ellar Coltrane, Lorelei Linklater, Patricia Arquette, Ethan Hawke…

Synopsis Allociné : Chronique sur douze ans d’une famille à travers le point de vue d’un jeune garçon.

Qu’est-ce qui accroche ? : Le concept. Faire un film sur 12 ans. Rien que l’idée, je la trouve grandiose. C’est plus qu’une vie qui se déroule, il y a la vie des personnages, mais aussi celle des acteurs. C’est étonnant, original, osé. Quand j’ai entendu parler pour la première de ce film, j’ai cru que c’était une blague. Je suis très curieuse de voir les différences de technologie, l’évolution de ces protagonistes, tout. Se voir dans un film de 2h45 sur une période de 12 ans… L’expérience doit être incomparable. Sérieusement, même si le film en soi est mauvais, la démarche artistique est tellement géniale qu’il n’y a pas de raison de ne pas aimer. C’est assez idiot, mais c’est vrai que rien d’y penser, je me sens toute émotionnée x’D.

Actor’s Chart : Ce n’est pas le premier film dans lequel le héros a joué, mais c’est certainement le premier rôle dans lequel il a été casté. Pour le rôle de la sœur, le réalisateur a choisi sa propre fille pour le rôle. Ce qui n’est pas plus mal. Le tournage a commencé en 2002 quoi. Linklater a dit qu’il avait du mal à intégrer le fait que le tournage était fini, le film sorti etc. Tu m’étonnes…

———————-

Titre : Jupiter Ascending (sortie : 23 juillet 2014)

De : Lana et Andy Wachowski

Avec : Channing Tatum, Mila Kunnis, Sean Bean, Eddie Redmayne

Synopsis Allociné : Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n’a d’autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n’est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre du cosmos…

Qu’est-ce qui accroche ? : Visuellement, ce sera probablement à couper le souffle, comme Cloud Atlas, comme Matrix, comme tous leurs films quoi x’). Car clairement, pour une fois, le cast ne m’intéresse pas du tout. Mais les effets, rien que la BA en jette plein les yeux. J’attends aussi de voir le côté antique, car bon, un perso qui s’appelle Jupiter, c’est bizarre quand même… Ah oui, et voir si Bean meurt aussi ;’D.

Actor’s Chart : Pour le coup, j’irai le voir en 3D car c’est leur premier film conçu pour la 3D. Alors à moins qu’ils ne réussissent pas à apporter leur marque de signature… je parierai que ça va bluffer à tous les niveaux :’). A la base, c’était Natalie Portman qui devait avoir le rôle de Kunis. Je me dis que vu son rôle dans Thor, heureusement qu’elle a refusé car ça lui aurait fait trop de blockbusters :’p. Puis dans la BA, la robe de Kunis à un moment, on croirait revoir Padmé Amidala :’O.

———————-

Titre : Jersey Boys (sortie : 18 juin 2014)

De : Clint Eastwood

Avec : Francesca Eastwood, Christopher Walken, Freya Tingley, Vincent Piazza

Synopsis Allociné : Quatre garçons du New Jersey, issus d’un milieu modeste, montent le groupe « The Four Seasons » qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs épreuves et leurs triomphes sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération qui sont repris aujourd’hui par les fans de la comédie musicale…

Qu’est-ce qui accroche ? : Ça ne me dit pas du tout, et je ne comprends pas pourquoi O_O. Y a tout ce qui me plaît, de la musique et encore mieux un film musical, un bon petit film gentillet à la Eastwood, des acteurs pas trop connus qui ont du potentiel prêt à être révélé car ce sont des authentiques comédiens de Broadway, une histoire vraie… Mais la BA, je ne sais pas si c’est parce qu’elle est mal montée ou quoi, mais ça ne me dit rien du tout…

Actor’s Chart : C’est bien sûr l’adaptation de la comédie musicale :’). Mais je ne le sens pas quand même…

———————-

Titre : Edge of Tomorrow (sortie : 4 juin 2014)

De : Doug Liman

Avec : Tom Cruise, Emily Blunt, Lara Pulver, Bill Paxton

Synopsis Allociné : Dans un futur proche, des hordes d’extraterrestres extrêmement organisés, appelés les Mimics, ont livré une bataille acharnée contre la Terre, réduisant les grandes villes en cendres et causant la mort de millions d’êtres humains. Aucune armée au monde n’est à même de rivaliser avec la rapidité, la violence et les capacités cognitives exceptionnelles des combattants Mimics, très bien armés, ou de leurs chefs dotés de pouvoirs télépathiques. Mais à présent, les armées du monde ont réuni leurs forces pour une ultime offensive à quitte ou double contre les extraterrestres…

Qu’est-ce qui accroche ? : Peuh, il devait sortir fin mai à la base puis il a été repoussé ><. J’avais hâte de revoir Blunt dans un rôle un peu d’action. Bref, c’est le réal de La mémoire dans la peau, les combats m’ont l’air bien mené, j’aime bien le concept de mémoire cognitive aussi. Mémoire du muscle toussa. Puis de la S-F, c’est tout :’). Même si je me pose des questions sur la pertinence du choix de Tom Cruise. Je veux dire, il commence à se faire vieux, ça va être le prochain Bruce Willis quoi…

Actor’s Chart : Oh, Bérénice Béjo avait été envisagée pour le film à la place de Blunt, je ne sais pas ce que j’aurais préféré… A part ça, le film a été tourné en très grande partie sur les plateaux des films Harry Potter :’).

———————-

Titre : We are the best! (sortie : 4 juin 2014)

De : Lukas Moodysson

Avec : Mira Barkhammar, Mira Grosin, Liv LeMoyne

Synopsis Allociné : Stockholm, 1982, à l’heure où le disco explose, trois collégiennes, Bobo, Klara, Hedvig, tout juste 13 ans, décident de former un groupe de musique pour prouver que le punk n’est pas mort… Et pour crier très fort !

Qu’est-ce qui accroche ? : Dieu sait que j’ai du mal avec les films où je ne comprends rien à la langue, mais pour celui-là, la BA m’a tellement plu que je l’ai déjà noté dans mon agenda des sorties. Il y a une sorte de bonne humeur indéniable, et je suis déjà attachée à ces petites x’D. Pourquoi, je suis pas fan de punk ou quoi que ce soit, mais ça a juste l’air… « sympa ».

Actor’s Chart : Il s’agit de l’adaptation du roman graphique Aldrig godnatt (Never Goodnight) dont l’auteur n’est autre que la femme du réalisateur ^^’. D’ailleurs, c’est lui qui a réalisé Mammoth, avec Gael Garcia Bernal et Michelle Williams :’).