Pas si ‘dreadful’ que ça…

Retour sur la saison 1.

20140509HOPennyDreadful2-1

Pour tous ceux qui ont rêvé de voir un jour La ligue des gentlemen extraordinaires en série :’D. Eh non, je ne parle pas du projet qui est en développement chez la FOX mais bien de Penny Dreadful de Showtime, créée par John Logan à qui on doit notamment les scénarios de Gladiator, Aviator, Skyfall pour n’en citer que quelques uns… Une série qui m’a presque réconciliée avec l’horreur et le surnaturel (je dis presque, car j’ai testé The Strain après, et c’était pas possible en fait…) et avec Eva Green.

La première chose qui frappe dans Penny Dreadful, c’est son ambiance. A la limite du gothique (je dis limite car même si ça ne manque pas de noir et de macabre, ça manque de romantisme parfois), des couleurs altérées à la Bryan Fuller (autant de gore artistique, on est obligés d’y penser), une Angleterre victorienne propice aux monstres… Si on devait adapter les Anne Rice en série, ce serait cette ambiance là qui serait la plus correcte. Le spectateur est dans cet état de semi-tension où il sait que quelque chose va se passer, mais il ignore sous quelle forme… La mise en scène est très minutieuse, des décors authentiques aux costumes travaillés, voilà un period drama qui a du budget. Alors oui, on passe de la possession de corps aux vampires, puis des créatures ressuscitées d’entre les morts sans oublier les loups-garous (et bientôt les chamans x’D ?) mais le tout sur un fil rouge qui ne faiblit. Le spectateur est happé durant 55 minutes par la quête de Mina. Mina Murray, c’est la future femme de Jonathan Harker, la meilleure amie de Lucy Westenra (l’histoire est un peu plus suivie dans Dracula de NBC, mais bon, passons l’annulation x’) qui n’est pas Vanessa Ives d’ailleurs, je m’étais posé la question au début x’), la proie de Maître Dracula de qui elle tombe sous le charme (dont j’ai hâte de voir le visage prochainement j’espère), la fille de Sir Malcolm Murray explorateur de renom (qui n’est pas Allan Quatermain *sort*). Mina qui finit par connaître un sort bien funeste à la fin de cette saison 1. Très rapidement. Un coup de pistolet. Et moi qui pensais que la saison 2 allait poursuivre cette histoire… du coup, je suis perplexe, où vont-ils aller dans la suite ?

1000323_1_0_prm-trailer4_1024x640

Enfin, ce ne sont pas les questions qui manquent, bien entendu. Tous les personnages ont leur arc qui n’est pas forcément fini. C’était un point négatif de la série pour moi, au début, quand les divergences ont commencé. Mais ça s’intégrait bien, puis l’histoire principale continuait d’avancer, les arcs étaient intéressants en eux-mêmes. Même si les flashbacks étaient parfois trop longs… Par exemple, tout l’épisode centré sur la jeunesse de Vanessa aurait pu être disséminé ci et là plutôt qu’un épisode entier… Bref, donc, Ethan (interprété par un Josh Hartnett revenu d’entre les morts) est un loup-garou, okay, on commençait à le soupçonner fortement là, mais comment et pourquoi ?! Comment sera le nouveau visage de Brona (Billie Piper qui n’a pas vraiment eu du temps à l’écran à part être dans un lit et tousser) quand elle devra entrer dans la peau de la nouvelle créature de Frankenstein (un Harry Treadaway qui va finir plus connu que son frère Luke :’) ? Est-ce qu’on va revoir Dorian Gray (qui me saoule vraiment, je ne sais pas pourquoi ils ont pris un gamin qui semble avoir 12 ans, ils auraient pu en prendre un qui semble avoir 20 ans au moins… et moins éphèbe mais plus apollon ‘-‘) et surtout est-ce qu’il va être plus utile que dans cette saison 1 ? Puis c’est quoi le problème avec Vanessa là (c’est vrai qu’Eva Green est parfaite dans le rôle, son côté mystérieux surtout quand elle plisse les yeux à moitié –‘) ? Les questions habituelles quoi x’D.

PennyDreadful_108_1469.r_article_story_large

Bien sûr, c’est ce mélange de références qui est l’une des originalités et point fort de la série. Je trouve ça malin qu’ils aient pris Sir Malcolm (Timothy Dalton, tout en élégance comme sait le faire James Bond) comme point de convergence alors qu’ils auraient pu prendre Van Helsing beaucoup plus facilement, connu pour être un chasseur de vampires. Mais l’aspect explorateur rend le personnage plus charismatique voire plus humain, comme ils l’on fait dans La ligue des gentlemen extraordinaires. Les similarités avec le film ne s’arrêtent pas là. Ethan Chandler pourrait être vu comme un Tom Sawyer, Victor Frankenstein comme un Dr Jekyll… Mais ça ne me dérange pas du tout. Ce qui me gêne plus, c’est que tout le monde est très intelligent dans cette série x’D. Même l’Américain manipulateur se révèle parler couramment latin. S’il vous plaît. Caliban passe son temps à lire et à réciter des vers. Il n’y a pas une personne d’intelligence normale ! Okay, peut-être Brona, mais je ne suis pas sûre qu’elle compte…

« Penny dreadful » c’était un genre de magazines/publications qu’on achetait un sou à l’époque. En gros, nos romans populaires à quatre sous x’D (oui, je pense à Gérard de Villiers et à ses S.A.S. *sort*). Qui pouvaient faire un tabac mais qui n’était pas pris aux sérieux. Ben je peux vous dire qu’on prend la série au sérieux ! C’était une très belle histoire, et j’ai hâte de voir la saison 2.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s