Il y avait « Glee », puis « Glee ».

Spoilers jusqu'au 516 Tested. Mais principalement les 512 et 513.

J’ai arrêté depuis bien longtemps de vraiment regarder Glee. Il y a quelques années, on nous annonçait une autre série pour ados, qui se passait au lycée, et comble du kitsch, ils allaient chanter dans une chorale. Cris de toute part, ce n’était qu’une pâle copie de High School Musical adaptée en série. Oui et non ? Okay, c’était un peu kitsch depuis le départ, mais c’était une nouvelle manière de réentendre des tubes, de découvrir de nouvelles chansons et de s’extasier devant les âneries du lycée :’D. C’est vrai qu’aujourd’hui, je me contente seulement de regarder d’un œil distrait les numéros musicaux, et encore, quand c’est quelqu’un d’autre que Rachel Berry qui chante… Mais ce fameux 100e épisode (et le suivant), le 512 100, c’était autre chose. Traitez-moi de nunuche si vous voulez, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un petit pincement au cœur quand les anciens sont tous revenus, qu’on a eu droit à des reprises des chansons déjà entendues et quand Finn a été mentionné (et Dieu sait que je ne l’aimais pas ‘-‘)… Ce n’était pas meilleur que d’habitude, non, ça rappelait simplement pourquoi on a suivi cinq saisons d’une série qui s’est dégradée au fur et à mesure.

On l’a senti, cette chute vers les tréfonds de la médiocrité. La surutilisation des personnages populaires et les oublis des autres. Les fils narratifs qui ne se terminaient jamais, d’autres qui étaient recyclés à tout bout de champ. Il y a clairement deux positions pour la célébration de ce 100e épisode. Ceux qui vont considérer que c’était un geste commercial, que c’était pathétique d’être tant que ça dans le passé, et les autres qui vont considérer que c’était l’émotion incarnée. Je fais clairement partie de cette seconde catégorie. Toutes les critiques que j’ai pu dire devant un épisode de Glee depuis la saison 3 aux épisodes 512 et 513… ben ils ne s’appliquaient plus. Car j’avais retrouvé le glee de Glee *sort très loin*. C’était des chansons que j’aimais même si on les avait déjà entendues, c’était le beau message d’espoir que même les losers pouvaient réussir à s’intégrer, c’était le rappel qu’il faut travailler dur pour arriver à réaliser ses rêves… C’était du bon kitsch pur et dur. Ils auraient pu donner plus de solo à la Chenoweth plutôt qu’à Paltrow d’ailleurs… Bon, les suivants m’ont bien vite fait déchanter. Ridicule sur ridicule…

En fait, leurs reprises me déplaisent, elles deviennent de plus en plus « pop » avec des boîtes à rythmes et des sons électroniques à outrance (il est possible tout de même que j’ai particulièrement apprécié la reprise de Toxic *sort*). Ne parlons pas de la retouche des voix… Alors qu’avant, c’était plus « sobre ». Je sais qu’une chanson est censée exprimer les émotions du chanteur, mais ça s’adresse à tout le monde, non ? La musique est universelle ? Elle n’est pas seulement chantée devant tes camarades de la chorale ou devant un pseudo amphi vide… J’aurais voulu que le sens de la chanson soit plus utile au déroulement de l’histoire comme dans une comédie musicale. Tiens, d’ailleurs, leurs reprises de chansons de comédies musicales ont été peu nombreuses ces dernières saisons (si on ne compte pas Funny Girl car ils en parlent tout le temps) et en tant que Broadway nuts, j’étais un peu triste… Disons que j’aurais voulu un parti pris, soit tout à New York, soit tout à Lima. Qu’ils changent totalement le casting de ceux à McKinley (comme le processus de Skins) car si tout tournait réellement autour de Ryder, Marley et je sais plus qui, je pense que ça ne m’aurait pas dérangée même s’ils n’étaient que des copies conformes des anciens. Mais pas qu’ils fassent une série dans la série… Du coup, là, en suivant uniquement ceux à New York, j’ai l’impression que c’est un deuxième abandon de la chorale à McKinley O_O.

Aussi, j’aimais bien la série quand les acteurs ne faisaient pas la une des tabloïds parce qu’il y a encore eu un clash entre eux. Non seulement les personnages deviennent vite fatigants, mais en plus il n’y a aucune histoire qui dégage un intérêt. J’ignore si c’est parce que Ryan Murphy fait trop de choses à la fois (même si j’ai hâte de voir The Normal Heart) et du coup, la qualité se dégrade, mais en tout cas, ça ne va pas… Bref, j’en ai marre tout simplement, donc vivement la fin de la série. Mais comme j’ai particulièrement apprécié les 512 et 513, il fallait quand même que je le fasse remarquer. (oh, ça me donne envie de revoir Britannia High tout ça).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s