Les bandes-annonces en direct du TIFF

Actuellement, on est en plein milieu (enfin plutôt vers la fin) du Toronto International Film Festival (acronyme en TIFF x’). Chaque année, mi-septembre, quelques films majeurs (dont ceux qui seront probablement en lice pour les Oscars) se retrouvent à Toronto depuis 1976. Ce qui est sympa dans ce festival c’est qu’il n’y a pas de jury, pas de prix officiel mais plutôt que des prix du public ^^. Ainsi, en 2001, c’était un petit film de chez nous qui a remporté l’adhésion du public… eh oui, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain a fait un tour au Canada. A la base, le TIFF s’appelait « The Festival of Festivals » car son but était de rassembler les meilleurs films qui courraient déjà le circuit des festivals. De nos jours, certains films font carrément leur début pendant le TIFF. Bref, après ce point généralités, j’ai sélectionné quelques films qui m’ont fait de l’œil dans leur sélection. Il faut savoir, un peu comme les films sélectionnés à Sundance, on ne les verra dans nos salles obscures que dans très longtemps voire jamais x’).

Titre : Parkland (sortie le 2 octobre 2013)

De : Peter Landesman

Avec : Zac Efron, Marcia Gay Harden, James Badge Dale, Billy Bob Thornton, Paul Giamatti, Tom Welling

Synopsis Allociné : 22 novembre 1963 : le président américain John F. Kennedy est assassiné à Dallas (Texas) et le monde change alors pour toujours. Une poignée de personnes ordinaires sont soudainement confrontées à des circonstances extraordinaires qui transformeront leur vie : les jeunes docteurs et infirmières de l’hôpital Parkland, le chef du bureau des services secrets de Dallas, le caméraman qui immortalise involontairement la tragédie sur pellicule – ce film deviendra le plus vu et le plus commenté de l’Histoire –, les agents du FBI qui tiennent le tueur à portée de main, le frère de Lee Harvey Oswald laissé seul avec sa famille dévastée, et enfin les agents de sécurité du président Kennedy, tous témoins du drame et de la nomination du vice-président Lyndon Johnson à la tête d’une nation dont l’innocence est à jamais perdue.

Qu’est-ce qui accroche ? : Ça a beau être adapté d’un bouquin (de Vincent Bugliosi, Four Days in Novembre: The Assassination of President John F. Kennedy qui retrace les évènements du jour de l’attentat et des trois jours suivants visiblement), j’aime beaucoup quand il s’agit de faits réels :’). Puis même si les critiques ont été moyennes, je suis toujours pour Zefron bien sûr… Et le casting est quand même assez intéressant. En plus le style « vintage » avec des images d’archives est assez original. Enfin, peut-être plus original maintenant, mais ça change un peu. Puis le point de vue du côté d’Oswald promet d’être intéressant.

Actor’s Chart : Tiens, ça me fait penser que Parkland est justement l’un des films qui est projeté pour la première fois au TIFF. Oh et Tom Welling ? Le retour de Clark Kent quoi x’D.

———————-

Titre : Kaze Tachinu (Le vent se lève, il faut tenter de vivre le titre à rallonge en VF sortie le 15 janvier 2014)

De : Hayao Miyazaki

Avec : Honnêtement, je pense qu’on s’en fiche x’)…

Synopsis Allociné : L’histoire de l’ingénieur japonais Jiro Horikoshi, connu pour avoir créé l’avion de chasse Mitsubishi A6M, surnommé chasseur Zero et devenu le symbole de la lutte aérienne du Japon durant la Seconde Guerre mondiale.

Qu’est-ce qui accroche ? : Dernier Miyazaki en date avant très longtemps… J’aime bien la 2nde Guerre Mondiale, et je suppose que la voir à travers les yeux des Japonais peut être très beau. Car on est loin de Mémoires de nos pères, hein. On est dans une animation qui joue avec la poésie et la beauté sonore. Puis même s’il s’agit d’un film d’animation, il s’agit encore une fois d’une inspiration sur des faits réels, donc l’ingénieur en question. Et je trouve ça bien chouette :’D. Je n’aime pas les Miyazaki habituellement, mais celui-là a l’air moins fantaisiste que ces films précédents alors je garde espoir. Puis ça a l’air triste, et Dieu sait combien les animations japonaises dramatiques sont belles *sort*.

Actor’s Chart : Je ne sais pas trop pas pourquoi ils ont choisi une phrase de Paul Valéry pour la traduction oO mais bon, pourquoi pas… Sûrement avec une bonne raison, mais aucune idée de laquelle. Il paraît que le film aurait créé la polémique au pays du Soleil levant car trop de scènes montraient des fumeurs partout. Okay… Sinon, Miyazaki souhaite se concentrer sur des courts-métrages et ne fera sans doute plus des longs, c’est ce qu’on verra aussi x’).

———————-

Titre : 12 Years a Slave (sortie le 22 janvier 2014)

De : Steve McQueen

Avec : Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Paul Dano, Benedict Cumberbatch

Synopsis Allociné : New York, 1841. Solomon Northup, un jeune afro-américain, est kidnappé et réduit à travailler comme esclave dans des champs de coton en Louisiane. Son calvaire durera près de 12 ans.

Qu’est-ce qui accroche ? : Encore une adaptation, d’une histoire vraie tirée des mémoires de Northup cette fois-ci x’D. Je vais finir par croire que j’ai un « style ». Ou tout simplement parce qu’il y a encore un cast de fous. J’aime bien tout ce qui parle de la ségrégation, de la libération, de l’égalité ou tous ces principes propres aux droits de l’homme en général ^^. Souvent, ça donne de beaux discours, des scènes émouvantes et quelques rôles inoubliables.

Actor’s Chart : Quand je vois Ejiofor, je pense toujours à Serenity bien sûr x’D. Donc le voir dans un rôle de gentil me fait tout bizarre. Ah tiens, y a Sarah Paulson aussi dedans :’D. Pour moi, j’ignore pourquoi, mais je le sens bien remporter l’Oscar du meilleur film au bout de la route x’D. Enfin, y a le temps de voir… Contrairement au Lee Daniel’s Butler, ce film transmet un message plus universel je trouve…

———————-

Titre : August: Osage County (sortie le 5 février 2014)

De : John Wells

Avec : Julia Roberts, Meryl Streep, Ewan McGregor, Benedict Cumberbatch

Synopsis Allociné : Violet Weston, une mère toxicomane devenue veuve, est contrainte de reprendre les commandes de la famille, tandis que sa fille aînée Barbara connaît une grave crise conjugale…

Qu’est-ce qui accroche ? : J’aime bien comment ils parlent dans ce film x’D. Puis bon, c’est un drame familial avec une belle histoire de vie (comme l’indique les plans de soleil couchant/levant de la BA) avec un tas de stars alors je ne vais pas dire non x’). Encore une adaptation huhu, d’une pièce de théâtre cette fois-ci, on verra bien ce que ça donne. Même si la part est belle pour Roberts alors que ça n’aurait pas forcément été la personne sur qui j’aurais centré les choses, il semble avoir pas mal d’humour également. Mais bon, qui dit drame avec des stars, dit Oscars à la clé.

Actor’s Chart : C’est la première fois que Roberts joue avec Streep qui est parait-il, son actrice préférée… A l’origine, le rôle de Juliette Lewis devait être joué par Andrea Riseborough qui n’a pas pu se libérer malheureusement. Cumby est bien occupé, il est à l’affiche de pas moins de trois films dans le festival avec The Fifth Estate dans le rôle de Julian Assange (que je suis assez curieuse de voir) et dans 12 Years a Slave plus haut.

———————-

Titre : Kill Your Darlings (sortie prochainement…)

De : John Krokidas

Avec : Daniel Radcliffe, Dane DeHaan, Michael C. Hall, Ben Foster, Elizabeth Olsen

Synopsis Allociné : Une 1944, un meurtre commis par l’un de leurs amis rassemble les chefs de file de la Beat Generation, les poètes Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William S. Burroughs.

Qu’est-ce qui accroche ? : OHLALA. Depuis qu’il a été annoncé, je l’attends rhaaa. C’est un peu un casting « indé » de rêve. On aura beau dire tout ce qu’on veut sur Radcliffe, il a vraiment des projets intéressants. En plus, pour une pseudo littéraire comme moi, voir un film sur la beat generation, que demander de plus ?! Kerouac et Carr ohlala. Michael C. Hall qui stalke Dane DeHaan ? Ohlala. Mon fangirlisme n’en peut plus. Bon, niveau véracité on repassera sans doute, mais qu’importe, c’est une fiction avant tout !

Actor’s Chart : Le film avait été prévu avec un premier cast de comédiens tels que Chris Evans, Jesse Eisenberg, Ben Wishaw… mais les finances n’ont pas suivi et finalement c’est tombé à l’eau. Bon, j’aurais voulu qu’ils gardent Wishaw quand même, mais avoir à sa place Foster, ça change un peu je suppose ^^.

———————-

Titre : All the Wrong Reasons (sortie un jour j’espère)

De : Gia Milani

Avec : Cory Monteith, Kevin Zegers, Emily Hampshire, Karine Vanasse

Synopsis Allociné : L’histoire de quatre personnages qui doivent lutter pour survivre après un traumatisme.

Qu’est-ce qui accroche ? : Le résumé est très concis x’). Honnêtement, quand j’ai vu la note IMDb je me suis dit que c’était juste parce que Monteith avait trépassé… Oui, c’est peut-être cynique, mais c’est malheureusement la société d’aujourd’hui. Puis après, j’ai regardé la BA. Et je me suis dit « oh, mais ça a l’air pas mal du tout »… Donc oui, j’ai fait ma mauvaise langue. Les personnages ont l’air vraiment intéressant et plein de cette « étrangeté » qui font qu’ils nous intriguent et apportent une douceur à l’ensemble.

Actor’s Chart : Enfin un film « original » haha. C’est une production canadienne, ce qui fait que tout le cast fait partie des gentils caribous. Et ça rend bien ! Je suis contente de voir le petit Zegers dans quelque chose de plus malin que Mortal Instruments ainsi que de retrouver Vanasse après l’arrêt de Panam. Concernant Monteith, il a un autre film pas encore sorti…

———————-

Pfff en fait, il y a tellement d’autres films qui m’ont tapé dans l’œil que je ne pourrais pas tous les citer… Dom Hemingway pour pouvoir voir Emilia Clarke dans un autre registre, The Invisible Woman pour le côté film d’époque, le diptyque The Disappearance of Eleanor Rigby (Him & Her) à cause du titre :’D, The Love Punch car ça a l’air d’être une bonne comédie britannique, le docu sur Salinger car il reste un mystère, Night Moves pour pouvoir descendre Jesse Eisenberg, et bien d’autres encore… C’est drôle car la plupart des acteurs présentent tous plusieurs films sélectionnés ^^. Il faut voir aussi le panel programmé… Et le tout finit dimanche :’).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s